Deraek Menard

Conseil fédéral - Colombie-Britannique


« Le Parti vert est le seul parti à prendre au sérieux l'effondrement du climat et de la biodiversité, mais les gens quittent. Des personnes profondément concernées et dévouées se sont désengagées. Cela me brise le cœur. Ces deux dernières années, le public n'a vu que des luttes internes et le dysfonctionnement. Mon objectif est de changer cela. Nous nous battons pour sauver la vie humaine organisée sur la planète Terre. Je ne crois pas qu'abandonner ou perdre la foi soit une option. Tant que ce parti se consacrera à ce combat, je me battrai pour ce parti. Nous pouvons et nous allons construire un monde meilleur si nous travaillons ensemble plutôt que les uns contre les autres. »

Deraek Menard est un biologiste et un activiste. Ayant grandi sur l'île de Vancouver dans une famille politiquement désengagée, il s'est peu intéressé à la politique ou à l'activisme jusqu'à ce qu'il prenne connaissance de la crise du climat et de la biodiversité. La lecture du livre « World on the Edge » de Lester Brown lui a fait comprendre que la société est fragile, et les rapports du GIEC de 2019 l'ont confirmé. Il a abandonné sa carrière scientifique pour poursuivre le changement social, en organisant des événements « Climate Strike », en créant de l'agitation avec « Extinction Rebellion », et en rejoignant l'ACE de son parti vert local en 2018.

Lorsqu'une élection partielle a été déclenchée dans Nanaimo-Ladysmith, Deraek a occupé un poste clé au sein de l'équipe de campagne de Paul Manly. Cette victoire a permis de faire élire le deuxième député du Parti vert dans l'histoire du Canada.

L'expérience de Deraek, au sein d’environnements de militants de première ligne et avec la réussites de campagnes politiques, lui a permis d'acquérir les compétences nécessaires pour travailler avec compassion, calme et raison dans des situations tendues, permettant ainsi de garder la tête froide lorsque les émotions s'enflamment.

Deraek a travaillé pour 5 campagnes du Parti vert. Il a été directeur de campagne pour des Verts de la Colombie-Britannique lors des élections anticipées de 2020. Avec seulement un mois pour faire campagne, il a contribué à augmenter le vote des Verts de 7 pour cent dans la circonscription. Il a été le PDG de l'Association de la circonscription électorale de Nanaimo-Ladysmith pendant deux ans. Il a été l'un des principaux bénévoles en matière de communication à Fairy Creek, où il a été arrêté, et a été licencié de son emploi en biologie au gouvernement pour avoir protesté contre les injustices à Wet'suwet'en.

Il est soutenu par Paul Manly.